Lundi 15 – À toute chose malheur est bon

Graffiti mascotte qui rime avec crotte...
Graffiti d'une autre tache

Sur le chemin de l’école ce matin, il s’est passé un truc incroyable. Je me suis arrêté à la boulangerie pour acheter un croissant. Il n’y en avait plus, alors j’ai pris un pain aux raisins. Rassurez-vous, ce n’est pas ça le truc incroyable.

Dessin de Pétaroo qui marche dans une crotte de chien en allant au Lycée. Il tient à la main un pain aux raisins et dans la bulle on voit une autre crotte de chien pour bien faire comprendre la situation au lecteur.
ça porte bonheur !

C’est après que ça s’est passé. Je marchais pépère en pensant à mon manga à moi que je fais, quand j’ai aperçu au loin madame Coquelicot qui arrivait de la rue de la gaité, celle qui longe le square des trois cigognes.

Dessin de la carte du quartier où se situe l’action de cette histoire de Pétaroo. Vue de dessus qui montre le parc, le lycée, la boulangerie d’où sort Pétaroo et les bars du quartier.
Pour vous aider à mieux visualiser, j’vous ai fait un p’tit plan. 🧭

Je ne sais pas pourquoi, mais le fait de suivre madame Coquelicot m’a immédiatement fait penser aux mangas de mon père.

J’ai ressenti la même émotion. Dingue ! 🤪💥

Dessin de Pétaroo sur le chemin de l’école avec une érection d’enfer !
Graffiti détecteur de metaux
Graffiti voiture de police

Peu importe, une fois le square contourné, deux types tankés comme des armoires à glace lui sont tombés dessus, lui ont piqué son sac et son portable.

La pauvre est restée à terre sans rien pouvoir faire.

Dessin de l’agression de madame Coquelicot par deux individus cagoulés qui lui ont dérobé son sac à main Hermès et son iPhone rose. Madame Coquelicot est à terre qui pleure.
plus des armoires Ikea que bretonnes !
Graffiti Tache
Graffiti d'un gland
Dessin de Petaroo raide comme un piquet, complètement paralysé par la peur et qui a fait pipi dans son pantalon.
😨 Pipi culotte.

Si j’avais été courageux, j’aurais pu les arrêter lorsqu’ils sont passés à coté de moi, mais on ne va pas se mentir, j’suis une poule mouillée, donc je suis resté pétrifié comme un gland quand ils m’ont croisé et je suis passé pour un gros dégonflé aux yeux de madame Coquelicot.

Mon père avait raison quand il disait qu’il fallait que je puise dans mes expériences personnelles pour écrire mon manga.

Cette aggression aura eu le mérite de m’ouvrir les yeux, mon héros sera un gars courageux qui défend les plus faibles contre l’injustice et les oppresseurs.

Et n’allez pas me dire que c’est pompé sur Zorro

Dessin de Zorro, (aka Don Diego de la Vega) en train de transpercer avec son fleuret un mannequin de paille.
En tout cas, pas plus que Batman…
Graffiti maison Mexique